L'avenir de la diplomatie

- 09:00 - - Colloque

Colloque organisé par le CÉRIUM et le CEPSI avec le soutien du Ministère des Relations internationales et de la Francophonie

Pour voir en ligne les capsules vidéo de nos intervenants (Christos Sirros, Michèle Stanton-Jean, Daryl Copeland, Raoul Delcorde, Serge Granger, Sven Biscop et Stéphane Paquin), cliquez ici !

Fonction régalienne par excellence, la diplomatie est étroitement liée à la formation de l'État. Aujourd'hui, les entreprises multinationales, les grandes organisations non gouvernementales et les menaces transnationales comme la mouvance djihadiste remettent en cause la primauté de l'État dans les relations internationales et, partant, l'idée même de politique étrangère. L'Europe, qui a inventé la diplomatie, et les États-Unis, qui ont façonné les institutions internationales, semblent en retrait par rapport aux puissances émergentes comme la Chine et l'Inde. Au sein des États, la centralisation du pouvoir dans les mains de l'exécutif, l'ouverture des ministères à vocation interne sur l'étranger et les ambitions internationales des régions et des municipalités érodent l'autorité du ministère des Affaires étrangères.

Pourtant, les compétences diplomatiques n'ont jamais été aussi fondamentales alors que se multiplient les communications transnationales, les sommets internationaux et les forums mondiaux. Que signifie la mondialisation pour la pratique de la diplomatie? À quoi servent les diplomates aujourd'hui? Comment les acteurs publics et privés exercent-ils leur influence dans la gouvernance mondiale? Les nouveaux médias transforment-ils la politique étrangère? La diplomatie est-elle en mesure de se réinventer? Dans un contexte d'austérité, quelles leçons le Québec et le Canada peuvent-ils tirer de l'expérience étrangère?

Organisé par le Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal (CÉRIUM) et le Centre d'études sur la paix et la sécurité internationale (CEPSI), avec le soutien financier du ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, ce colloque sur l'avenir de la diplomatie se tiendra à l'Université de Montréal le jeudi 26 février, de 9h00 à 17h30. Quatre tables-rondes porteront sur les thèmes suivants: le métier de diplomate et les nouveaux instruments de la diplomatie; l'influence au sein des organisations internationales; la diplomatie dans un monde moins occidental; la diplomatie du Québec en perspective comparée.

L'entrée est gratuite mais l'inscription est obligatoire

9h - Mot d'introduction

Frédéric Mérand, directeur du CÉRIUM (UdeM)

Guy Lefebvre, vice-recteur aux Relations internationales et à la Francophonie
de l'Université de Montréal

9h30 - 11h - Session 1

La diplomatie du Québec en perspective comparée

Présidente: Anne Dederichs, Ministère des relations internationales et de la Francophonie

  • Sven Biscop, Institut Egmont, Bruxelles
    "Européen par principe, Belge par nécessité : la diplomatie de la Belgique"
  • Stéphane Paquin, École nationale d'administration publique
    "La politique internationale du Québec : des problèmes récurrents
    aux nouveaux défis"
  • Christos Sirros, délégué général du Québec à Londres
    "Le cas du Québec : cas de figure ou exemple pour l'avenir"

 11h - Pause

11h15 - 12h45 - Session 2

Influencer une organisation internationale

Présidente: Mélanie Cambrezy, CEPSI-CÉRIUM

  • Olivier Nay, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
    "Le 'multilatéralisme de marché' change-t-il les relations entre États
    et organisations internationales ?"
  • Hugo Séguin, fellow, CÉRIUM
    "Des régimes internationaux perméables aux apports de la société civile :
    le cas du climat"
  • Michèle Stanton-Jean, ancienne représentante du gouvernement du Québec au sein de la Délégation permanente du Canada auprès de l'UNESCO
    "Accord Québec-Canada sur l'UNESCO (2006) : opportunités et défis"

12h45 - Repas libre et réseautage

13h45 - 15h15 - Session 3

La diplomatie dans un monde moins occidental

Président: Jean-Philippe Thérien, directeur du CEPSI

  • Fred Bild, CÉTASE
    "Instantanéité versus crédibilité"
  • Serge Granger, Université de Sherbrooke
    "L'Inde et la nécessité d'un G3"
  • Ekaterina Piskunova, CEPSI-CERIUM
    "Politicien ou diplomate : le rôle de Serguey Lavrov dans la politique étrangère russe"

15h15 - Pause

15h30 - 17h00 - Session 4

Le métier de diplomate et les nouveaux instruments
de la diplomatie

Présidente: Kathleen Angers

  • Daryl Copeland, Canadian Defence and Foreign Affairs Institute (CDFAI)
    "Guerilla Diplomacy: Towards Secutiry and Development in the 21st century"
  • Raoul Delcorde, ambassadeur de Belgique au Canada
    "La diplomatie d'hier à demain ; comment évolue le métier de diplomate ?"
  • Thibaut Temmerman, CÉRIUM
    "De la diplomatie traditionnelle à la diplomatie directe"

17h15 Cocktail

Où? Au laboratoire civilisations et cultures Marius-Barbeau du Carrefour des Arts et des Sciences (C2081-83, Pavillon Lionel-Groulx)

Avec le précieux soutien du Ministère des Relations internationales :

Détails de l'événement

Date de l'évènement : jeudi 26 février 2015 09:00 - 17:00
Emplacement : Edifice Decelles de HEC Montréal, Amphithéâtre Lévis, 5255 avenue Decelles, Montréal
Prix : Gratuit $

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer