Santé mondiale : colloque étudiant (5è édition)

- 08:30 - Auteur :CÉRIUM - Colloque

Le mercredi 15 novembre 2017 prochain se tiendra la 5e édition du colloque étudiant du Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM) dont le thème sera la santé mondiale. Intitulé La santé mondiale sous le microscope: enjeux nationaux et internationaux, théories et pratiques, il sera divisé en trois panels et une table ronde afin d'étudier au mieux son objet. Au cours de ces présentations et moments d'échanges, plusieurs enjeux tels que les réalités et défis liés au domaine de la santé mondiale selon des perspectives théoriques et pratiques, l'adaptation des politiques publiques de santé aux enjeux transnationaux contemporains ou encore la place de l'éthique dans la santé mondiale seront questionnés.

8h50 - 10h30 Panel 1: La santé mondiale dans une perspective pratique

Comment se déroule une intervention médicale humanitaire en contexte d'urgence? Quelles sont les relations entre les populations locales et les organisations de secours? A quels défis doivent faire face les gouvernements dans un tel contexte? Plus largement, quelle est la place de la santé dans les Objectifs de développement durable des Nations Unies?

  • Nadja Pollaert, directrice exécutive de Médecins du Monde Canada
  • Philippe Blackburn, 14 ans d'expérience avec Médecins sans Frontières Canada et chargé de cours aux départements de science politique, d'anthropologie et de médecine à l'Université de Montréal;
  • Emilie Robert, chercheuse postdoctorale à la Division de psychiatrie sociale et transculturelle de l'Université McGill et collaboratrice de la Chaire REALISME. Forte d'une thèse portant sur les politiques de gratuité des soins en Afrique subsaharienne, elle s'intéresse particulièrement à l'accès aux soins des populations vulnérables, l'équité, l'évaluation des politiques publiques de santé et le transfert des connaissances.  

Inscription

10h30 - 12h Table ronde: Enjeux transnationaux, politiques nationales          

A l'heure où le processus de mondialisation bouleverse les repères du champ des Relations Internationales et entraîne une multiplication des acteurs influents sur l'échiquier mondial, il est nécessaire de s'interroger sur la capacité de l'Etat à faire face aux enjeux sanitaires contemporains. Quelles sont les conséquences de ces transformations sur le domaine de la santé, plus particulièrement en ce qui a trait aux politiques publiques?

  • Patrick Cloos, professeur agrégé à l'école de travail social de l’Université de Montréal. Il a pratiqué la médecine d’urgence en Belgique et la médecine humanitaire dans plusieurs pays d’Afrique et d’Asie. Il est détenteur d’une maîtrise en santé communautaire et d’un Ph. D. en sciences sociales de l’Université de Montréal. Il mène actuellement ses recherches dans le domaine de la santé et de l’immigration. Il est notamment l'auteur de Pouvoirs, différence et stéréotypes: regard socio-anthropologique sur la santé publique américaine.
  • Mira Johri, professeure titulaire au Département d'administration de la santé de l’ESPUM. Elle est également chercheure régulière au Centre de recherche du centre hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM). Elle a complété une formation postdoctorale en évaluation économique des programmes et politiques de santé à l'Université Yale (1999). Elle détient un Ph.D en philosophie (éthique et justice distributive) de l'Université McGill. Son travail vise à mieux intégrer les considérations d'équité dans la formation des politiques publiques en santé. Actuellement, le programme de recherche qui lui tient le plus à cœur consiste à améliorer l’équité en vaccination et la santé infantile dans les pays à faible et moyen revenue, et plus particulièrement en Inde.
  • Catherine M. Jones, étudiante au doctorat affiliée à l'Institut de recherche en santé publique de l'Université de Montréal. Son projet de thèse porte sur l'interdépendance entre le développement de la politique nationale sur la santé mondiale et la gouvernance mondiale de la santé. Elle s'intéresse particulièrement aux politiques publiques de santé, à la gouvernance mondiale, à la promotion de la santé et à l'action intersectorielle.

Inscription (complet)

13h30 - 15h Panel 2: Santé mondiale: regards éthiques

Quels sont les principes moraux qui orientent les décisions des acteurs nationaux et internationaux lorsqu'il est question de santé mondiale? Peut-on parler de défaillances éthiques pour traiter des enjeux propres à la santé mondiale au XXIème siècle?

  • Daniel Weinstock, professeur titulaire à la faculté de droit de l'Université Mcgill et directeur de l'Institut de recherche sur les politiques sociales et de santé (McGill) depuis 2013. Avant de se joindre à la Faculté, Daniel Weinstock était professeur de philosophie à l’Université de Montréal, où il était titulaire de la Chaire de recherche du Canada en éthique et en philosophie politique. Il a été directeur du Centre de recherche en éthique de l’Université de Montréal (CRÉUM) pendant plusieurs années. Il est également membre du Centre d'études ethniques des universités montréalaises (Université de Montréal). Ses intérêts de recherche portent, entre autres, sur la gouvernance dans un certain nombre de types de démocraties libérales, telles la diversité sur le plan de l’éthique, la diversité religieuse et la diversité culturelle, ainsi que sur la philosophie politique et l’éthique des politiques publiques.
  • Ryoa Chung, professeure agrégée au département de philosophie de l'Université de Montréal. Durant son doctorat, elle effectua deux séjours de recherche à l'Université de Columbia et à l'Université Harvard. Ses domaines de recherche sont l'éthique des relations internationales et la philosophie politique appliquée, notamment dans le domaine de la santé. Auteure ayant contribué à l'écriture de nombreux ouvrages et articles, elle a notamment co-dirigé avec Jean-Baptiste Jeangène Vilmer l'ouvrage Éthique des relations internationales (Presses universitaires de France, 2013).
  • Maxwell J. Smith, chercheur à l'Institut de recherche sur les politiques sociales et de santé de l'Université McGill. Spécialisé en éthique de la santé, il s'intéresse particulièrement aux relations entre concepts éthiques (comme le concept de justice sociale) et leurs rôles dans les politiques de santé publique et leur application. Il est notamment l'auteur de recherches importantes portant sur les conclusions à tirer de la crise d'Ebola d'un point de vue éthique. Ses travaux et son expertise furent récompensés par de nombreux prix, notamment en 2016 par la Canadian Institutes of Health Research (CIHR) Frederick Banting and Charles Best Canada Graduate Scholarship. (Notez que sa présentation se fera en anglais).  

Inscription

15h30 - 17h Panel 3: Utopie, dystopie, pragmatisme: perspectives d'avenir

Quel est l'avenir de la condition sanitaire mondiale? Dans 100 ans, à quels défis devrons-nous faire face? Comment les différents acteurs nationaux et internationaux de la santé mondiale s'y préparent?

  • Dr Réjean Thomas, président-directeur général et fondateur de la clinique médicale l'Actuel, clinique pionnière dans les connaissances et soins en matière d'ITS et de VIH/Sida. Ancien conseiller spécial du gouvernement québécois à l'Action humanitaire internationale, il est le fondateur de Médecins du monde Canada. Il a ainsi contribué à l'instauration d'une médecine humaniste non seulement au Canada mais aussi à l'étranger, en participant à de nombreuses missions humanitaires notamment en Afghanistan, au Zimbabwe, en Haïti, au Malawi et au Vietnam. L’enseignement, la prévention, la recherche et surtout la qualité de vie des patients, la lutte contre les préjugés, l’engagement contre la vulnérabilité sociale, la défense des droits des personnes vivant avec le VIH ainsi que sa double approche de clinicien et d’homme de terrain, ont valu à Dr Thomas une réputation et une crédibilité internationales.
  • Ryoa Chung, professeure agrégée au département de philosophie de l'Université de Montréal. Durant son doctorat, elle effectua deux séjours de recherche à l'Université de Columbia et à l'Université Harvard. Ses domaines de recherche sont l'éthique des relations internationales et la philosophie politique appliquée, notamment dans le domaine de la santé. Auteure ayant contribué à l'écriture de nombreux ouvrages et articles, elle a notamment co-dirigé avec Jean-Baptiste Jeangène Vilmer l'ouvrage Éthique des relations internationales(Presses universitaires de France, 2013).

17h00 Conclusion : Frédéric Mérand, directeur du CÉRIUM

 

Inscription

Le colloque sera suivi d'un cocktail dans la salle d'exposition au 2ème (C2081/83)

Détails de l'événement

Date de l'évènement : mercredi 15 novembre 2017 08:30 - 19:00
Emplacement : Université de Montréal, 3150 Jean-Brillant, Pav. Lionel-Groulx, Carrefour des arts et des sciences, salle C3061
Prix : Gratuit $

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer