1 million de dollars pour la recherche sur l'Union européenne

- Nouvelle

Des chercheurs du Centre Jean Monnet de Montréal ont obtenu des subventions totalisant 650 000 euros pour mener leurs recherches.

Juliet Johnson, Magdalena Dembinska et Virginie Lasnier mettront sur pied le réseau Jean Monnet BEAR (« Between the EU and Russia: Domains of Diversity and Contestation »), qui aura pour but de promouvoir une meilleure compréhension de la façon dont l’Union européenne et la Russie influencent et inspirent la politique des minorités, les efforts d’intégration et la contestation sociétale sur les frontières orientales de l’UE.

Quant à Laurie Beaudonnet, Frédéric Mérand et leurs collègues transatlantiques, ils mettront en place le réseau Jean Monnet RESTEP (« Réseau transatlantique sur l’Europe politique »), qui visera l’identification et le partage de pistes de solution à la crise de légitimité de l’UE. Ce réseau réunira 20 chercheurs provenant de 9 institutions dans 6 pays.

Enfin, Maria Popova sera la titulaire de la Chaire Jean Monnet EUROL (“Europe and the Rule of Law”) à l’Université McGill. Ce sera la première chaire au Canada consacrée à la recherche et à l’enseignement de l’État de droit en Europe.

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer