Nouveaux titulaires des Chaires Québec et France

- Nouvelle

Le CÉRIUM et l’Université Sorbonne Nouvelle (Paris 3) sont heureux d'annoncer la nomination des nouveaux titulaires de la Chaire d’études du Québec contemporain (CEQC) à Paris et de la Chaire d’études de la France contemporaine (CEFC) à Montréal.

Alain-G. Gagnon sera titulaire de la Chaire d’études du Québec contemporain (CEQC) à Paris pendant l’année 2016-17. Bénéficiant de la collaboration du Centre d’études québécoises et de la Bibliothèque Gaston-Miron de l’Université Paris 3, le programme d’activités de la Chaire portera sur les rapports entre culture, littérature et politique au Québec.

Reconnu comme un des plus éminents observateurs de la vie politique québécoise et des sociétés plurinationales, Alain-G. Gagnon est professeur titulaire de science politique à l'Université du Québec à Montréal, où il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études québécoises et canadiennes (CREQC) et directeur du Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ). Traduits dans plusieurs langues, ses travaux portent sur le fédéralisme, le nationalisme, la citoyenneté et la diversité.

Pascale Weber sera titulaire de la Chaire d’études de la France contemporaine (CEFC) au CÉRIUM. Son programme d’activités porte notamment sur la question de l’abondance, le rapport à l’alimentation au Nunavik et l’insertion sociale du nouveau campus Outremont de l’Université de Montréal.

Maître de Conférences à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Pascale Weber s'intéresse aux fonctions mémorielles et identitaires et à la transmission grâce à l'émotion et à l'implication du corps " en présence ". Ses recherches chevauchent l’esthétique, l’anthropologie et l’analyse socio-politique. 

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer