Guillaume Sauvé

Chercheur postdoctoral, EURUS, Carleton University - Chercheur invité CÉRIUM

Guillaume Sauvé est un spécialiste de la Russie et des autres pays ex-URSS. Il s'intéresse au libéralisme russe et à l'héritage de la perestroïka.

Présentation

Guillaume Sauvé détient un doctorat en science politique, spécialité Russie et CÉI, de l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po). Dans le cadre de ce doctorat, il a réalisé un échange d’un an à l’Université Princeton (2015-2016). Il a aussi été chercheur en résidence à l’IEIM de l’UQAM et stagiaire postdoctoral au CIRCEM de l’Université d’Ottawa.

Ses recherches portent sur l’histoire de la pensée politique en Russie et dans les autres pays de l’ex-URSS. Il s’intéresse notamment au libéralisme russe, dont il a étudié l’émergence paradoxale pendant la perestroïka et dont il retrace présentement l’héritage hautement controversé dans la Russie d’aujourd’hui.

Champs d'expertise

Politique russe; Politique soviétique et post-soviétique; Théorie politique; Politique comparée; Histoire de la pensée politique, à l’Ouest comme à l’Est

Publications principales

Adrien Fauve, Clémentine  Fauconnier, Guillaume Sauvé, Tatyana Shukan et Amélie Zima (ed.) « Repenser le post-communisme : entre études aréales et sociologie politique comparative »,  Revue d’études comparatives Est-Ouest, 46 (3), 2015.

Guillaume Sauvé,« Le mort saisit le vif : penser la démocratisation comme processus autoritaire en Russie », Raisons politiques, no52, décembre 2013. 

Recensions

Guillaume Sauvé, « Marc Angenot. L’histoire des idées », Politique et Sociétés, 2016.

Guillaume Sauvé, « Leon Aron. Roads to the Temple: Truth, Memory, Ideas, and Ideals in the Making of the Russian Revolution, 1987-1991 », Critique Internationale, 63, 2.