Présentation

Récits autochtones de la résistance

Du 6 au 11 juillet 2015

À l’occasion du 25e anniversaire de la crise d’Oka, ou de la résistance à Kanehsatà:ke, l’école d’été examinera les façons dont certains évènements et mouvements politiques marquants ont été relatés dans les récits littéraires et filmiques autochtones. Nous entendons mettre à profit l’espace ouvert par l’école d’été pour rassembler des voix d’écrivains, de poètes, de réalisateurs et de chercheurs ayant touchés de près ou de loin par des évènements révélateurs du projet colonial d’appropriation des terres et d’effacement des peuples autochtones. Nous porterons une attention particulière au contexte local, puis nous élargirons la discussion en examinant des récits autochtones d’évènements et de mouvements tels le siège de Wounded Knee, la résistance des Métis du Nord-Ouest, la résistance des Zapatistes au Chiapas et les récentes manifestations du mouvement Idle No More.

Ce cours sera l’occasion de réfléchir à des thèmes prégnants de la résistance ainsi qu’au rôle joué par les récits dans le déploiement présent, passé et à venir des luttes autochtones. Pour ce faire, nous étudierons des récits littéraires et filmiques d’écrivains, de poètes, de conteurs et de réalisateurs autochtones du Canada (Lee Maracle, Peter Blue Cloud, An-Antane Kapesh, Natasha Kanapé Fontaine, Skawennati, réalisateurs du Wapikoni mobile) et d’ailleurs sur le continent (Sherman Alexie, Gord Hill, collectifs de création audiovisuelle autochtone tels le CLACPI et Ojo de agua communicatión). Parmi les questions et les approches théoriques abordées : récits, évènement et médias; résistance et résurgence; trauma, affect et résilience; territoire et mémoire; kinship et spiritualité; anticolonialisme et décolonisation.

Conférenciers et intervenants invités : Taiaiake Alfred (University of Victoria); Natasha Kanapé Fontaine (poète); Niigaanwewidam James Sinclair (Université du Manitoba); Véronique Hébert (dramaturge); Audra Simpson (Columbia University); Mélissa Picard (romancière); Mélanie Lumsden (Exeko et Wapikoni mobile); Widia Larivière (Wapikoni mobile et Femmes autochtones du Québec); Mélissa Mollen-Dupuis (Centre de développement communautaire autochtone à Montréal et Wapikoni mobile); André Dudemaine (Terres en vues); Warren Cariou (Université du Manitoba); Clifton Nicholas (réalisateur, Kanehsatà:ke); Ellen Gabriel (artiste et militante, clan de la Tortue, nation Kanien'kehà:ka, Kanehsatà:ke); Maurizio Gatti (Université Laval); Claudine Cyr (Universidade Autónoma de Baja California, Campus Ensenada).


L'école est destinée aux étudiants et citoyens intéressés par les questions internationales.

L'école est organisée en collaboration avec la Faculté des arts et sciences de l'UdeM et peut être créditée au niveau de la maîtrise en tant que PLU6913A-D (3 cr. et 1,5 cr.)

Le cours peut aussi être créditée pour un étudiant au baccalauréat ayant déjà complété au moins 60 crédits avec une moyenne de plus de 3,5. L'inscription est conditionnelle à l'approbation du directeur du programme auquel l'étudiant est inscrit.

Programme

Lundi 6 juillet : Récits autochtones de la résistance

AM : Conférence d’introduction de Sarah Henzi (University of British Columbia) et Isabelle St-Amand (Université du Manitoba)

PM: Conférence de Maurizio Gatti (Université Laval)

PM: Conférence de Ellen Gabriel (artiste et militante, clan de la Tortue, nation Kanien'kehà:ka, Kanehsatà:ke)

Mardi 7 juillet : Récits de Kahnawake : de la voie maritime du Saint-Laurent à résistance de 1990

AM : Conférence de Taiaiake Alfred (University of Victoria)

PM : Conférence de Audra Simpson (Columbia University)

Mercredi 8 juillet : Expressions créatrices et activité militante

AM : Conférence de Niigaanwewidam James Sinclair (University of Manitoba)

PM : Table ronde locale sur l’expression créatrice et l’activité militante  

Intervenants : Mélanie Lumsden (Exeko et Wapikoni mobile), Widia Larivière (Wapikoni mobile et Femmes autochtones du Québec), Mélissa Mollen-Dupuis (Wapikoni mobile, Centre de développement communautaire autochtone à Montréal).

Jeudi 9 juillet : Récits métis et inuits: subsistance et durabilité

AM : Conférence de Warren Cariou (University of Manitoba)

PM : Conférence de Louis McComber (Université Laval / Nunavut Arctic College)

Vendredi 10 juillet : Récits de la résistance de Wounded Knee au Chiapas

AM : Conférence de Sarah Henzi (Simon Fraser University)

PM : Table ronde sur les récits de la résistance autochtone au Québec et en Amérique latine

Intervenants : André Dudemaine (Terres en vues), Claudine Cyr (Universidade Autónoma de Baja California, Campus Ensenada) et Clifton Nicholas (réalisateur, Kanehsatà:ke).  

Samedi 11 juillet : La crise d’Oka dans la littérature, le slam et le théâtre autochtones   

Conférence de Isabelle St-Amand (Université du Manitoba)

Table ronde sur la résistance de 1990 retravaillée par de jeunes artistes autochtones du Québec

Intervenantes : Natasha Kanapé Fontaine (poète et slammeuse), Véronique Hébert (dramaturge) et Mélissa Picard (romancière).

 

Inscription

Étudiants

Les étudiants de l'Université de Montréal peuvent s'inscrire au cours PLU6913A-D en contactant la TGDE de leur programme.

Les étudiants d'autres universités du Québec doivent s'inscrire en complétant la demande d'inscription en ligne disponible sur le site du BCI (anciennement CREPUQ).

Les étudiants canadiens non québécois, étrangers ou sans attestation doivent être inscrits dans une maison d'enseignement au moins depuis le 1er janvier 2015 et nous faire parvenir une preuve valide de leur inscription dans un établissement d'enseignement (dernier relevé de notes ou de frais  universitaires) par courriel à Alexie Labelle.

Autres participants

Vous pouvez vous inscrire dès maintenant en suivant le lien ci-dessous:

Inscription

Responsables :

Sarah Henzi
Études des Premières Nations
Simon Fraser University

 

 

Isabelle St-Amand
Études des Premières Nations
Université du Manitoba