Le Zimbabwe après Mugabe // retour du Canada dans les opérations de paix // mines anti-personnel: le Traité d'Ottawa a 20 ans

- 00:01 - - Planète Terre

Après 37 ans d'un règne de fer sur le Zimbabwe, Robert Mugabe démissionne. Acculé par l’armée, le héros de l’indépendance laisse place à Emmerson Mnangagwa, son ancien vice-président mais aussi le bras droit de ses dérives dictatoriales. Les zimbabwéens, appauvris par une mauvaise gestion économique et agraire, peuvent-ils espérer le retour de la démocratie et de la prospérité?

Invités:

  • Moda Dieng, Professeur de science politique (Université Saint Paul, Ottawa)
  • Stephanie Wolters, Responsable du programme "Paix et Sécurité" à l'Institut d'Études de Sécurité (ISS), à Pretoria.

 

A la mi-novembre, Justin Trudeau a annoncé le retour du Canada dans les opérations de paix des Nations Unies. Le Premier Ministre promet plus de place aux femmes, un programme contre l’enrôlement des enfants soldats, des formations, ainsi que le déploiement de forces d’interventions rapides. Il ne donne en revanche aucun agenda concernant la mise en place de ces actions. Manque d’ambition? Analyse avec Jocelyn Coulon.

Invité: Jocelyn Coulon, ancien conseiller de Stéphane Dion et chercheur au CÉRIUM

 

 

Le 3 décembre 1997, la Communauté internationale adoptait la Convention d’Ottawa sur l’interdiction de mines anti-personnel. Né d’une campagne de sensibilisation sans précédent, ce Traité a permis de diviser par 10 le nombre de victimes de mines anti-personnel chaque année. Retour sur les succès et les challenges à venir d’un des plus grands accords internationaux de désarmement.

Invité: Michel Fortmann, Professeur de science politique (UdeM) et chercheur au CÉRIUM.

 

 

Pour commenter : planeteterre@umontreal.ca ou sur la chaîne YouTube du CÉRIUM.

L'émission sera diffusée dès le mercredi 29 novembre, à 21 heures sur Canal Savoir.

L'émission est également disponible en baladodiffusion. Pour vous abonnez, cliquez ici.

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer