Passer au contenu

/ Logo du CERIUMFaculté des arts et des sciencesCentre d'études et de recherches internationales

Je donne

Rechercher

Sabine Choquet

Chercheure invitée au CÉRIUM

Sabine Choquet est détentrice d’un doctorat en cotutelle en sciences humaines et sociales de l’Université Panthéon-Sorbonne et de l’Université Laval sur les politiques d’intégration et les modes de construction de l’identité nationale, dans une perspective comparée entre la France, le Canada et le Québec.

Mme Choquet a ensuite acquis le titre de professeure d’anthropologie politique à l’Université de Fribourg (Suisse), où elle a réalisé son habilitation à diriger des recherches sur le régime politique de la consociation en prenant pour terrain d’étude la Suisse, le Canada, la Malaisie et le Liban. Elle est la fondatrice du consortium international d’évaluation des dispositifs de prévention de la radicalisation menant à la violence (https://consortium-iterp.com).

Interdisciplinaires, ses recherches se fondent sur une méthode archéologique qui consiste à analyser et comparer des textes juridiques, politiques et historiques. Elle réalise également des entretiens qualitatifs ciblés. Ses terrains d’études sont le Canada, la Suisse, la France, l’Union européenne, la Malaisie et le Brésil. Elle a reçu trois prix de recherche internationaux, dont le premier prix du livre politique de l’année 2012 (Fondation Bonenfant), ainsi que la subvention européenne Marie Curie pour chercheure confirmée.

Champs d'expertise

  • Comparaison des politiques de gestion de la diversité (culturelle, linguistique et religieuse)
  • Comparaison des régimes politiques (fédération, consociation et État-nation)
  • Évaluation des impacts des politiques de prévention

Publications récentes

Ouvrages

  • Unis par la diversité – Ces pays forgés par leurs différences (Manitoba, 2018)
  • Identité nationale et multiculturalisme : deux notions antagonistes ? (Classiques Garnier, 2015).

Articles dans des revues scientifiques

  • Diversité légitime et illégitime : la Suisse et ses minorités, Droit et cultures, 77, 2019, 147-168 ;
  • Les limites de la tolérance et le contexte politique de son exercice : le cas de la France et du Canada, dans La tolérance politique : nouvelles perspectives sur les influences anglo-saxonnes, Françoise Orazi, Classiques Garnier, à paraître en mars 2021 ;
  • Les modèles d’intégration en Europe, Question d’Europe n°449, Fondation Robert Schuman, 30 octobre 2017 ;
  • L’interculturalisme québécois : un modèle alternatif d’intégration, dans Les compétences interculturelles, enjeux, pratiques, perspectives, Les Politiques Sociales, 3&4, 2016.