Témoigner en images : intermédialité, institution et politiques visuelles

Présentation

PLU6917 - Du 10 au 21 mai

Cette école d’été du CÉRIUM s’inscrit dans la continuité des recherches menées au Centre de recherches intermédiales sur les arts, les lettres et les techniques (CRIalt) depuis 20 ans. Elle a, en effet, pour objet différents modes de médiation du témoignage et, plus spécifiquement, leur dimension visuelle (cinéma, entretien filmé, installation, photographie, webdocumentaire). Les objets considérés appartiennent principalement à l’époque de la reproductibilité techniques, soit des premiers daguerréotypes au mitan du XIXe siècle aux plus récents dispositifs de réalité virtuelle. Des approches distinctes, parfois complémentaires, d’autres fois concurrentes, de l’expression « témoigner en images » coexistent actuellement sans toujours dialoguer entre elles. Pour certains seuls les récits de vie des acteurs importants de l’histoire sont considérés comme tels, alors que pour d’autres, toute image fixe ou animée est perçue comme étant potentiellement un témoignage. Il arrive aussi que ces témoignages en images soient mis au service d’un récit mémoriel dominant, alors que dans d’autres cas, ils valent principalement pour leur caractère subversif lié à l’établissement d’une contre-histoire.

L’enjeu de ces 2 semaines d’échanges entre étudiant-es et chercheur-es issu-es de différentes disciplines des sciences humaines vise à repenser ces découpages et/ou incompréhensions souvent d’ordre méthodologique. L’expression de « témoignage en images » mise en partage sert donc de point d’ancrage à un dialogue interdisciplinaire.

Au-delà de ce principe fondateur, il s’agira d’interpréter les relations entre images et témoignages dans une perspective intermédiale, c’est-à-dire en interrogeant les liens entre les différentes formes prises par ces témoignages en images, le rôle des technologies mobilisées pour leur conception et celui des institutions au sein desquelles ils s’inscrivent (archives, musée, salle de cinéma, tribunal, université, etc.).

Les principaux axes de questionnements seront les suivants :

  • Études portant sur des productions culturelles dans lesquelles plusieurs types de témoignages coexistent (exposition, film, webdocumentaire, pièce de théâtre, etc.) ;

  • Études portant sur le transfert d’un témoignage d’une forme médiatique à une autre (adaptation d’un ouvrage en film, d’une pièce de théâtre en site interactif, etc.) et/ou soulignant la réappropriation des images/paroles par d’autres acteurs sociaux ;

  • Études portant sur l’expérience des corps des témoins et des objets dans un cadre théâtral ou muséal (expérience visuelle et sonore dite immersive, par exemple) ;

  • Études portant sur l’émergence de nouveaux types de dispositifs médiatiques pour proposer un témoignage en images, que ces dispositifs soient liés au Web ou non.

Pour mener cette réflexion à son terme, différents conférenciers invités travailleront par cas en prenant en compte plusieurs contextes historiques, géographiques (Québec, France, États-Unis, Iran, Rwanda, Suisse) et culturels (autochtones/allochtones au Canada), ce qui nous conduira à faire ressortir la dimension politique de ce sujet. Nous souhaiterions particulièrement mettre de l’avant la figure du réalisateur de films documentaires Raoul Peck (sous réserve), auquel nous consacrerions une demi-journée, ainsi qu’une soirée de projection avec le documentaire Je ne suis pas votre nègre (2016).

Veuillez noter que le programme de l’école d’été pourrait subir des variations selon les modalités d’enseignement prévues. Dans le cas où l’école se tiendrait à distance en raison de la situation sanitaire, les intervenants seront sollicités pour présenter leur communication par visio-conférence et certaines interventions seront présentées aux étudiants sous forme d’enregistrements audiovisuels. Nous prévoyons également organiser des activités pédagogiques de groupe et aussi offrir aux étudiants le suivi nécessaire à la préparation des travaux à réaliser pour la validation de l’école. L’ensemble de ces activités couvrira les 45 heures prévues.

Programme

À venir.

Inscription

Les étudiants sont responsables de vérifier la compatibilité des horaires des écoles d’été avec les horaires et les exigences (dont les points de présence) des autres cours auxquels ils sont inscrits durant le trimestre d’été.

Étudiants

Les étudiants de l'Université de Montréal peuvent s'inscrire au cours PLU6917 en contactant la TGDE de leur programme.

Les étudiants d'autres universités du Québec doivent s'inscrire en complétant la demande d'inscription en ligne disponible sur le site du BCI (anciennement CREPUQ).

Les étudiants canadiens non québécois, étrangers ou sans attestation doivent être inscrits dans une maison d'enseignement au moins depuis le 1er janvier 2020 et nous faire parvenir une preuve valide de leur inscription dans un établissement d'enseignement (dernier relevé de notes ou de frais  universitaires) par courriel à Camille Bilcot.

Autres participants

Vous pouvez vous inscrire dès maintenant en suivant le lien ci-dessous:

Inscription

En cas d'annulation, vous devez contacter Camille Bilcot pour procéder au remboursement de votre commande.

Responsables

Titulaire : Claudia Polledri (UdeM) et co-responsable : Rémy Besson (UdeM)