Le retour des djihadistes // Qui sont les Gardiens de la Révolution?

- 14:02 - - Arrêt sur le monde

Après la guerre contre l’État Islamique, se pose la question du rapatriement des combattants étrangers. Les autorités kurdes affirment détenir environ 12.000 étrangers, 4.000 femmes et 8.000 enfants, dans trois camps de déplacés du nord-est, la grande majorité dans celui d'Al-Hol. En janvier, les enquêteurs de l'ONU ont appelé les pays à rapatrier les enfants de jihadistes étrangers du groupe Etat islamique (EI) qui se trouvent en Syrie, y compris avec leurs mères. Que fait le Canada?

David Morin, professeur agrégé à l’École de Politique Appliquée de l'Université de Sherbrooke

Ghaida Hassan, professeur au département de psychologie de l’UQAM

 

 

L’armée idéologique iranienne a été créée pour protéger la révolution de 1979. Hors des frontières iraniennes, ils assurent l’influence régionale du système et s’implantent dans les pays voisins de la République islamique en établissant des collaborations avec des forces politiques et militaire aux intérêts communs. Qui sont les membres de cette structure paramilitaire à la grande influence?

Vahid Yücesoy, doctorant chercheur au CÉRIUM

 

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer