Passer au contenu

/ Logo du CERIUMFaculté des arts et des sciencesCentre d'études et de recherches internationales

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

Le « consensus de Pékin » et la révolution tranquille dans le monde en développement

Présentation de Roromme Chantal, candidat au doctorat, Département de science politique, Université de Montréal

Quand? le mercredi 21 janvier 2015 à 11h30

Où? Pavillon Lionel-Groulx (3150, rue Jean-Brillant), Université de Montréal
Salle C-4145

L’essentiel des commentaires sur la montée en puissance de la Chine et le défi qu’elle pose à l’hégémonie des États-Unis et à l’ordre mondial libéral a mis l’accent sur son «hardpower» –ses vastes ressources économiques et sa puissance militaire– et son «soft power»– l’attraction de sa culture ou de ses actions diplomatiques.
Cette présentation vise à démontrer que le succès des politiques de réformes et d’ouverture de la Chine à l’intérieur du cadre national et l’idée d’un « consensus de Pékin » qu’elles inspirent dans de nombreux pays en développement, parmi lesquels certaines démocraties libérales, représentent peut-être le plus grand défi idéologique auquel l’Occident s’est confronté depuis la fin de la Guerre froide.

 

Conférence donnée par Roromme Chantal, candidat au doctorat, Département de  science politique, UdeM