L'organisation internationale du travail : quel bilan après 100 ans?

- 16:00 - Auteur :CÉRIUM - MRIF - Conférence

L’année 2019 marque le centenaire de l’Organisation internationale du Travail (OIT). Dédiée à la défense des droits des travailleurs et travailleuses, l’OIT promeut un renforcement des normes du travail, milite pour un accroissement du salaire et des protections sociales, combat toutes formes de discrimination dans le monde du travail, et plus récemment, porte l’agenda du travail décent comme vecteur principal d’une mondialisation équitable.

Malgré d’importantes réalisations, l’OIT fait également face à de nombreux défis. La dégradation des conditions de travail dans les pays capitalistes avancés et l’augmentation spectaculaire du travail informel au sein des pays en développement ont profondément remodelé le marché du travail depuis le début des années 1980.

Pour certains, la complexité grandissante des enjeux liés au monde du travail justifie d’autant plus l’existence d’une institution comme l’OIT au sein d’une économie mondialisée. Pour d’autres, la persistance, voire l’augmentation des violations en matière de droit du travail (travail forcé, esclavage moderne, traite des êtres humains, etc.) souligne plutôt les limites intrinsèques de l’OIT, et la nécessité de repenser les structures mêmes de l’économie mondiale.

Ce colloque est pour nous l’occasion de faire un état des lieux de cette institution et de réfléchir sur sa pertinence et sur son efficacité en tant qu’acteur global de défense et de promotion des droits au travail.

INSCRIPTION POUR LE 15 AVRIL (OBLIGATOIRE) 

INSCRIPTION POUR LE 16 AVRIL (OBLIGATOIRE)

Programme

Lundi 15 avril:

Dialogue social : Défis du 21e siècle du monde du travail
16h-17h30

L’Organisation internationale du Travail (OIT) est l’unique agence « tripartite » des Nations Unies, réunissant des représentants des gouvernements, employeurs et travailleurs de 187 États Membres. Elle établit des normes internationales, elle élabore des politiques et elle conçoit des programmes visant à promouvoir le travail décent pour tous les hommes et femmes dans le monde.

Le 22 janvier dernier, la Commission mondiale sur l’avenir du travail – OIT–  publiait son rapport dans lequel elle identifie des pistes de réflexions sur les défis auxquels seront confrontés le monde du travail ainsi que l’OIT au cours du prochain siècle. Les conclusions de ce rapport seront soumises à discussion entre les mandats de l’OIT lors de la prochaine Conférence internationale du Travail qui se tiendra du 10 au 21 juin prochain.

L’action de l’organisation se fonde sur la nécessité d’une coopération entre les gouvernements, les organisations d’employeurs et les organisations de travailleurs, en vue de favoriser le progrès économique et social. Cet atelier visera ainsi à établir un dialogue entre la partie patronale, la partie syndicale, la partie gouvernementale ainsi que l’OIT à propos des défis du prochain siècle dans le monde du travail selon leur différentes perspectives et discuter de l’avenir du dialogue social.

L’OIT œuvre depuis maintenant un siècle pour l’atteinte de la justice sociale par le travail. Le monde du travail vit actuellement des transformations importantes qui auront des conséquences pour les travailleurs, les employeurs et les gouvernements, quels sont les défis du 21e siècle qui auront le plus d’impact et des solutions sont-elles déjà mises en œuvre pour lutter contre les effets :

Des changements climatiques;
De l’évolution démographique;
De l’intelligence artificielle et la numérisation du travail;
De la pénurie et la rareté de main d’œuvre;
Des inégalités.

Quelle est l’importance de maintenir des mécanismes de dialogue social pour surmonter ces défis au prochain siècle et quel rôle l’OIT aura-t-elle à jouer concernant la transformation du monde du travail?

Ces apprentissages seront également bénéfiques afin de déterminer de quelle façon le dialogue social peut contribuer à surmonter ces défis d’avenir.

Animateur:

Me. François Lamoureux, Président du Comité consultatif du travail et de la main d’œuvre (CCTM)

Conférencier.e.s:

Mme Anne Racine, sous-ministre adjointe au Travail (Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale)

M. Yves-Thomas Dorval, Président du Conseil du Patronat du Québec

M. Jacques Létourneau, Président de la Confédération des syndicats nationaux

M. Philippe Marcadent, Chef du Service des marchés inclusifs, des relations de travail et des conditions de travail de l’OIT


Mardi 16 avril:

L’OIT et le droit international du travail
10h30 - 12h
Évolution des normes internationales du travail de 1919 à aujourd’hui
Isabelle Duplessis, professeure titulaire à la faculté de droit de l’UdeM

Mécanismes de contrôle et effectivité des normes internationales du travail
Renée-Claude Drouin, professeure titulaire à la faculté de droit de l’UdeM

Les effets des conventions internationales du travail au sein de l’espace canadien
Gilles Trudeau, professeur titulaire à la faculté de droit de l’UdeM

L’OIT et la gouvernance à l’ère de la mondialisation
13h30 - 15h00

Les principes de l’OIT : un phare nécessaire à l’orientation de la gouvernance socialement responsable des entreprises
Isabelle Martin, professeure agrégée à l’école de relations industrielles de l’UdeM

En faveur d’un vieillissement actif ? État des lieux, embûches et voies d’avenir
Tania Saba, professeure titulaire à l’école de relations industrielles de l’UdeM, Titulaire de la Chaire BMO en diversité et gouvernance de l'Université de Montréal et chercheuse au CERIUM

Rôles et orientations de l'OIT dans la promotion et la protection du droit à la négociation collective : acteur engagé ou observateur critique?
Mélanie Laroche et Claude Rioux, professeure agrégée à l’école de relations industrielles de l’UdeM et professeur retraité, UQAR

L’OIT à l’épreuve de la mondialisation
15h30 - 17h

L'internationalisme syndical après 100 ans d'OIT: contradictions et défis
Thomas Collombat, professeur agrégé de science politique, UQO

L’action de l’OIT en Asie : les relations industrielles en Chine et au Vietnam à l’ère de la mondialisation
Gregor Murray, professeur titulaire à l’école de relations industrielles de l’UdeM et Titulaire de la chaire de recherche du Canada sur la mondialisation et le travail

Joyeux anniversaire? Un regard critique sur l'activité de l'OIT au Bangladesh à travers une perspective historique
Jeffrey Hilgert, professeur agrégé à l’école de relations industrielles de l’UdeM

Avec la participation de :

 

 

 

 

 

Détails de l'événement

Date de l'évènement : lundi 15 avril 2019 16:00 - mardi 16 avril 2019 17:00

Emplacement : Université de Montréal, 3150 Jean-Brillant, Pavillon Lionel-Groulx, Carrefour des arts et des sciences (C3061 et C2019)

Prix : Gratuit $

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer