Le CÉRIUM a soufflé ses 15 bougies!

- Nouvelle

Le 22 avril 2004, le Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal a été inauguré par une conférence d’Hubert Védrine, ex-ministre des Affaires étrangères de la France. Au fil des ans, Il a été suivi par Howard Dean, Lionel Jospin, Ségolène Royal, Bob Fowler, Chrystia Freeland, Christiane Taubira, Bernard Cazeneuve, Joseph Stiglitz…

Ces moments forts de l’histoire du CÉRIUM, et bien d’autres encore, ses créateurs et ses nombreux artisans les ont célébrés alors qu’ils étaient réunis pour souligner nos 15 ans, le 6 novembre dernier, au Centre d’histoire de Montréal.

Parmi ceux-ci, le recteur de l’Université de Montréal à l’époque, Robert Lacroix; le premier président du Conseil d’orientation, l’ex-ambassadeur Raymond Chrétien; l’ancien premier ministre Pierre-Marc Johnson, qui lui a succédé; le premier directeur exécutif, Jean-François Lisée, et le second, Jocelyn Coulon.

Les doyens de la Faculté des arts et des sciences, actuel et ancien, Frédéric Bouchard et Gérard Boismenu. 

Ses directeurs scientifiques, le professeur Karim Benyekhlef et l’actuel, Frédéric Mérand, et les adjoints, les professeurs Jean-Philippe Thérien et Philippe Faucher; la directrice de la maîtrise en études internationales, Cynthia Milton, et la directrice académique, Magdalena Dembinska.

À ceux-là se sont ajoutés nos amis et alliés du Ministère des Relations internationales et de la Francophonie, du Cercle des jeunes leaders du Forum économique international des Amériques, du CORIM, de la Caisse de dépôt et placement; des diplômés de la maîtrise en études internationales; et, bien sûr, plusieurs de nos quelque 85 chercheur(e)s.

L’heure était aux retrouvailles et l’ambiance, festive. «C’est le cocktail le plus fun auquel j’ai participé depuis longtemps», a même confié un invité qui désire garder l’anonymat… 

Un prix John-Parisella

Fellow de longue date au CÉRIUM, John Parisella a voulu créer un prix afin de soutenir les étudiant(e)s méritant(e)s en études internationales, qu’il a beaucoup côtoyé(e)s. La soirée fut l’occasion de l’annoncer.

Son projet philanthropique permettra d’offrir un prix d’une valeur de 1000$, chaque année pendant les 15 prochaines années, à l’étudiant(e) de ce programme qui aura réalisé le meilleur travail de recherche au cours de ses études.

 

La victoire aux «Jean-Brillant»!

Et parce qu’une fête se doit d’être… festive, deux équipes ont rivalisé dans un «Génies en herbe» sur l’actualité internationale des 15 dernières années animé par le journaliste Michel C. Auger.

Si les «Carabins» Jean-François Lisée, Nadja Pollaert (membre du CA) et Christos Sirros (fellow) ont tenu la dragée haute à leurs adversaires, ce sont les «Jean-Brillant» Louise Beaudoin (ex-chercheure invitée), Marie-Bernard Meunier (ex-membre du Conseil) et Karim Benyekhlef qui ont ravi la victoire.

Un exemple de question? Lors de l'élection fédérale partielle de 2007 dans Outremont, ce candidat souhaitant ramener les valeurs de Lester B. Pearson dans la politique étrangère canadienne affronte Thomas Mulcair (aujourd'hui fellow au CÉRIUM). De qui s'agit-il?

Pour obtenir la réponse, cliquez ici.

 

*** 

Merci à Hydro-Québec et au CORIM qui, grâce à leur soutien financier, ont rendu cette soirée anniversaire possible.

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer