Le CÉRIUM accueille trois doctorantes boursières

Auteur :CERIUM - Nouvelle

Le CÉRIUM accueille une nouvelle cohorte de doctorantes récipiendaires d’une bourse de rédaction de 5000$. Règles sanitaires obligent, les trois boursières ne pourront utiliser à plein l’espace de travail qui est normalement mis à leur disposition au sein de nos bureaux pendant le trimestre. Mais elles n’en seront pas moins des membres à part entière de la grande famille du CÉRIUM! Nous sommes heureux de vous les présenter.

Hiba Zerrougui est doctorante au Département de science politique de l’Université McGill. Sa thèse, intitulée When Taking it to the Streets Delivers the Goods: Protests Politics in Autocratic Regimes, examine les relations entre les mouvements de contestation et la résilience des régimes autoritaires néopatrimoniaux.

Fiorella Rabuffetti est doctorante à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa. Dans sa thèse doctorale, elle considère trois cas d’apatridie — les “Effacés” de Slovénie, les Dominicains d’ascendance haïtienne en République dominicaine, et les Bidounes au Koweït — et réfléchit à l’apatridie comme forme de dépossession.

Lydie C. Belporo est doctorante à l’École de criminologie de l’Université de Montréal. Sa recherche doctorale porte sur la gouvernance des sorties de violences extrémistes en Afrique subsaharienne. Plus précisément, elle s’intéresse à l’action publique et aux trajectoires d’anciennes recrues de Boko Haram au Cameroun.

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer