Le coup d’envoi des écoles d’été est donné… à Tokyo!

Auteur :CÉRIUM - Nouvelle

Mardi, 21 mai 2019

Le CÉRIUM s’installe dans l’archipel japonais pour une semaine, le temps d’une école d’été. Depuis lundi, 20 mai, dix étudiants de l’Université de Montréal sont à Tokyo pour étudier les enjeux stratégiques et diplomatiques de l'Asie de l'Est, donnant ainsi le coup d’envoi à la série de 16 écoles d’été du CÉRIUM qui s’étirera jusqu’au 29 juin. 

Le programme élaboré par les co-titulaires Benoît Hardy-Chartrand (professeur invité à l’Université Temple, campus Japon) et Jean-Frédéric Légaré-Tremblay (fellow et conseiller pour les communications et les partenariats au CÉRIUM) donne l’occasion aux étudiants d’approfondir leurs connaissances de cette région, théâtre de tensions grandissantes. L’enjeu du nucléaire dans la péninsule coréenne, la montée en puissance irrésistible de la Chine, le rôle de plus en plus actif du Japon et l’ajustement stratégique des puissances étrangères tels les États-Unis, la Russie et le Canada sont tour à tour abordés.

Au cours de la semaine, les étudiants ont l’opportunité d’entendre des professeurs issus des universités des Nations Unies à Tokyo, Keio, Tama, Temple et Kanagawa, et de l’Institute of Contemporary Asian Studies; d’assister à des séances d’information préparées à leur attention aux Ministères japonais des Affaires étrangères et de la Défense, à l’ambassade du Canada au Japon, au Foreign Press Center Japan et à la Délégation générale du Québec à Tokyo; et de faire une visite commentée du sanctuaire controversé Yasukuni et du musée de la guerre Yushukan.

La plupart des séminaires ont lieu à l’Université Temple, campus Japon, qui a eu la générosité d’ouvrir ses portes aux étudiants de l’Université de Montréal.

Merci également à la Direction des Affaires internationales de l’Université de Montréal  et aux Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ) pour les bourses de mobilité étudiante, ainsi qu’à l’entreprise Medicago pour son soutien financier. 

Signe de l’internationalisation du CÉRIUM, la série d’écoles d’été lancée cette semaine à Tokyo culminera fin juin à Paris, où les étudiants étudieront les politiques internationales de l’intelligence artificielle.

 

 

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer