Positionality and Comparisons: Critical Views on Qualitative Research across Asia

- 00:00 - Auteur :Anastasiya Shtaltovna & Farah Purwaningrum - Publication

Résumé :

Ce cahier est basé sur la réflexion autobiographique de deux chercheuses ayant effectué des recherches qualitatives et ethnographiques, de 2008 à 2014, en Asie centrale et du Sud-­‐Est. Les expériences sur le terrain constituent des moyens de comparaisons dans le présent document. En mettant l’accent sur le positionnement sur le terrain, l’étude montre que, d’abord, il est essentiel de détenir une poste intermédiaire et de parler une langue locale afin de garantir un accès et de mener des activités de recherche sur le terrain. Deuxièmement, différentes régions prédéterminent des contextes culturels et politiques ponctuels qui, à leur tour, façonneraient la recherche en sciences sociales. Troisièmement, le fait d’être une femme présente à la fois des avantages et des inconvénients. Enfin, en termes de méthodologie, les stages et les entrevues se sont avérés des méthodes fiables pour la collecte des données empiriques sur les régions ci-­‐dessus mentionnées, sans pour autant permettre de bâtir la confiance.

Télécharger le Cahier au format PDF (en anglais)

Citation:

 

Shtaltovna, A. and Purwaningrum F. (2016). Positionality and Comparisons: Critical Views on Qualitative Research across Asia. Cahier du CÉRIUM Working Paper No9. Centre d’études et de recherches internationales, Université de Montréal.

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer