Arctique: vers un nouveau canal de Suez?

- Auteur :CÉRIUM - Publication

mardi 19 mai 2020

Par Amandine Hamon, candidate à la maîtrise en études internationales à l’Université de Montréal et recherchiste au CÉRIUM, Pauline Pic, candidate au doctorat en géographie à l’Université Laval et doctorante-boursière au CÉRIUM, et Nicolas Kempf, candidat au doctorat en droit international de la mer à l’Université de Montréal.

Résumé

L’océan Arctique joue un rôle crucial, mais silencieux dans la géopolitique mondiale. Liaison mari- time pour les convois entre les alliés pendant la Deuxième Guerre mondiale, il est retombé dans un silence glacial pendant la guerre froide, alors que les sous-marins porteurs de missiles nucléaires se cachaient sous la banquise. Lorsque les relations Est-Ouest se sont réchauffées, les pays qui entourent l’océan Arctique ont entamé une nouvelle ère de coopération. En 1996, le Conseil de l’Arctique est fondé à Ottawa pour renforcer la coopération interétatique dans la région. Alors que les scientifiques attirent l’attention du monde sur la fonte des glaces, certains lorgnent l’ouverture de nouvelles routes maritimes. Est-ce un nouveau canal de Suez? Pauline Pic et Nicolas Kempf répondent.


Téléchargez la note en format PDF

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer