Actes du colloque annuel : le ralentissement économique de la Chine et ses conséquences

- 13:17 - Auteur :CÉRIUM - Note d'analyse

Comme son titre l’indique, le colloque annuel du CÉRIUM tenu en janvier 2020 a cherché à expliquer le ralentissement économique de la Chine et ses conséquences. Plus précisément, les spécialistes invités ont tenté de répondre aux questions suivantes : quelles sont les conséquences économiques, politiques, sociales et stratégiques d’une Chine qui n’avance plus à un rythme effréné? Et quelles seront les opportunités, mais également les risques? Pour ce faire, les conférenciers ont d'abord fait un retour sur la Chine du point de vue de ses relations internationales. Ils se sont ensuite penchés sur son contexte économique, en mettant l’accent sur l’impact de la guerre commerciale sur le géant industriel chinois et en portant leur attention sur les activités d’investissements en Chine. Ils se sont enfin tournés vers l’épicentre politique de la Chine, Pékin, en discutant du monopole du parti communiste et des nouvelles stratégies de surveillance des masses.


Panel 1: Diplomatie internationale chinoise et positionnement du Québec et du Canada

  • Les nouvelles routes de la soie : incertitudes, réticentes et résistances, Éric Mottet, professeur de géopolitique à l’Université du Québec à Montréal et codirecteur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est
  • La mer de Chine méridionale et la grande stratégie chinoise, Lin Ting-Sheng, professeur de science politique à l’Université du Québec à Montréal et directeur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est
  • Relations Canada-Chine : le monde se transforme et le Canada doit s’adapter, Pascale Massot, professeure de science politique à l’Université d’Ottawa

Panel 2: Guerre commerciale et stratégies d’investissements en Chine et dans la région

  • Canada : coincé entre deux rochers géants, Ari Van Assche, professeur à HEC Montréal
  • La stratégie d’investissement en Chine à l’heure de la « nouvelle normalité économique », Zhan Su, professeur de gestion à l’Université Laval

Panel 3: Politiques internes et débat idéologiques en cours

  • Les tensions internes au Parti communiste chinois, Alex Payette, docteur en science politique de l’Université d’Ottawa et PDG du Groupe CERCIUS
  • La vie intellectuelle chinoise sous Xi Jinping, David Ownby, professeur d’histoire à l’Université de Montréal

Conférence de clôture

  • La Chine de Xi Jinping ou le fascisme high-tech, Jean-Philippe Béja, directeur de recherche émérite au CNRS et au CERI Sciences-Po Paris

La note d'analyse est disponible ici.

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer