Identités et frontières (2018-2019)

Les frontières sont territoriales. Elles sont également sociales, culturelles et mentales. De tous ordres, nationales, régionales, ethniques, générationnelles ou autres, elles tracent les contours des identités. Ériger la frontière, c’est créer ou reproduire les normes et les valeurs constitutives de ces appartenances multiples. Contester la frontière remet au jeu les définitions des « nous » et des « eux », retraçant les contours de qui est inclus ou exclu de ces appartenances. L’omniprésence des frontières dans nos vies et leur impact sur nos identités et nos relations est au cœur du cycle de conférences 2018-2019.

* Septembre : Gilles Dorronsoro, Paris1 - Panthéon Sorbonne

* Octobre : Sylvie Sarolea, Université catholique de Louvain

* Janvier : Patrick LeGales, CNRS SciencesPo Paris

* Février : Geneviève Zubrzycki, University of Michigan

* Mars : Amita Acharya, American University, Washington D.C.

* Avril : Volha Charnysh, Massachussets Institute of Technology

* Mai : Thomas Hegghammer, University of Oslo

* Mai : Stéphanie Latte Abdallah, CNRS SciencesPo Paris

Partenaires :

  • Département de science politique
  • Centre d'études sur la paix et la sécurité internationale (CEPSI)
  • Centre de recherche sur les politiques et le développement social (CPDS)
  • Chaire Jean Monnet Euroscope
  • Chaire de recherche du Canada sur la violence politique
  • Chaire de recherche du Canada en démocratie électorale
  • Centre pour l’étude de la citoyenneté démocratique
  • Centre recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ)
  • Société québecoise de science politique (SQSP)