Passer au contenu

/ Logo du CERIUMFaculté des arts et des sciencesCentre d'études et de recherches internationales

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

L’UdeM et l’UNAM créent une nouvelle chaire sur les Amériques

 

Des centres de recherche de l’Université de Montréal et de l’Universidad Nacional Autónoma de México (UNAM) s’unissent pour étudier le vaste continent américain en créant la nouvelle Chaire d'études sur les Amériques.  

Multidisciplinaire et ancrée au CÉRIUM, à l’Instituto de Investigaciones Sociales (IIS) et au Centro de Investigaciones Sobre América del Norte (CISAN), la toute nouvelle chaire mobilisera autant les relations internationales que la géographie, l'anthropologie, la sociologie ou la communication. Elle réunira sur une base régulière des chercheurs et étudiants issus de ces divers champs disciplinaires lors d’écoles d’été à Montréal, de séminaires virtuels, de conférences, de colloques internationaux, tout en produisant des publications variées.  

Lors des deux premières années, ce sont Jorge Pantaleon (UdeM) et Delphine Prunier (UNAM) qui, en tant que titulaires, piloteront les travaux de la chaire. Ceux-ci porteront principalement sur la mobilité humaine et les migrations à travers le continent américain. 

En réunissant un vaste réseau de chercheurs, le projet de recherche intitulé Nouvelles (im)mobilités dans les Amériques? Espaces, frontières et formes d'(in)hospitalité migratoire étudiera la transformation des géographies migratoires et l’investissement de nouveaux espaces par les migrants mexicains, centraméricains, sud-américains, caribéens et transcontinentaux dans les couloirs migratoires reliant l’Amérique du Sud, l’Amérique centrale, le Mexique, les États-Unis et le Canada. 

Professeur agrégé au département d’anthropologie de l’UdeM, Jorge Pantaleon est chercheur au CÉRIUM et au Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ), et ses champs d’intérêts portent sur la migration, le travail et la mobilité des populations d’origine latino-américaine au Canada et aux États-Unis, ainsi que sur l’ethnographie économique et les transformations socioculturelles des sociétés latino-américaines contemporaines.  

Delphine Prunier est quant à elle chercheure à l'IIS-UNAM et membre du Laboratoire Mixte International LMI-MESO Mobilités, gouvernance et ressources dans le bassin méso-américain. Ses recherches portent sur les migrations internationales, les dynamiques de mobilité, de circulation et de retour, les marchés du travail, l’agriculture et la ruralité en Amérique centrale et au Mexique.