Passer au contenu

/ Logo du CERIUMFaculté des arts et des sciencesCentre d'études et de recherches internationales

Je donne

Rechercher

Collection "Le Monde en poche" (PUM)

La collection Le Monde en poche braque les projecteurs sur les grands enjeux internationaux de l’heure. L’éclairage se veut critique et le propos accessible au grand public. Chaque ouvrage présente une analyse, des pistes de réflexion et une mise en contexte historique et interdisciplinaire qui va au-delà de l’actualité. Elle est le fruit d'une collaboration entre le CÉRIUM et les Presses de l'Université de Montréal.

 

Appel à propositions de manuscrits 

Le Monde en poche lance son appel annuel à proposition de manuscrit visant la publication de trois nouveaux ouvrages au cours de l’année 2025. Nous souhaitons recevoir les propositions de manuscrit avant le 1er mars 2024.

Chaque ouvrage apporte un regard propre et présente une analyse synthétique dans un format bien défini : 64 pages, soit une introduction et quatre chapitres pour un total de 13 000 mots (15 références bibliographiques maximum.).

Le comité de rédaction (Carl Bouchard, histoire ; Magdalena Dembińska, science politique ; Francis Gingras, littératures de langue française ; Violaine Jolivet, géographie ; Frédéric Mérand, science politique) examinera les propositions de manuscrit qui devront contenir

  • L’introduction du livre proposé (500 mots)
  • Un plan détaillé des quatre chapitres
  • Un calendrier de rédaction et de soumission.

Les manuscrits recevront un accompagnement de la part du comité de rédaction et seront soumis à une évaluation par les pairs.

Prière de transmettre votre proposition par courriel à l’adresse : frederic.merand@umontreal.ca

 

Nos titres

Hong Kong conquise

Jean-François Dupré est professeur de science politique à l’Université TÉLUQ. Ses recherches portent notamment sur la démocratisation et la politique identitaire dans le monde sinophone.

Résumé

Comment, en quelques décennies à peine, le régime chinois a-t-il réussi à subjuguer l’ancien territoire britannique ? Ce serait grâce à un cadre institutionnel propice à appâter les élites économiques, à diviser l’opposition et à en réinterpréter les dispositions à son avantage que Pékin a pu soumettre Hong Kong à son joug. Recourant tantôt à l’ambiguïté stratégique et y allant tantôt de main ferme, Pékin a habilement exploité les failles du statut d’autonomie de Hong Kong et de sa feuille de route sur la démocratisation afin d’en atteindre les objectifs inverses : l’intégration et l’autocratisation. Dans ce processus, le régime a su utiliser la contestation comme un prétexte pour accélérer sa mainmise, une tendance qui s’est manifestée lors du soulèvement de 2019 et de l’imposition de la Loi sur la sécurité nationale, qui a constitué le coup de grâce dans le processus d’assujettissement de la ville. L’expérience hongkongaise constitue un signal d’alarme de ce qui pourrait se produire ailleurs, d’où l’importance d’y prêter une attention aiguë.

Commander le livre (disponible à partir du 4 mars 2024)

Auteur : Jean-François Dupré
Collection : Le Monde en poche
Année de publication : mars 2024
64 pages

Un conservatisme à la carte en Russie

Guillaume Sauvé est titulaire d’un doctorat en science politique, spécialité Russie et CÉI, de l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po Paris). Il enseigne à l’Université du Québec à Montréal et mène des recherches sur la Russie contemporaine au sein du Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal.

Résumé

La Russie est-elle vraiment l’ultime rempart contre ce qu’elle considère comme la décadence morale de l’Occident ? Comment en est-elle venue à jouer ce rôle ? Pourquoi l’État endosse-t-il ce programme et quel écho obtient-il dans la population ?

Ce virage conservateur de la Russie s’explique par la rencontre de deux forces : d’une part, un mouvement social traditionaliste réagissant aux bouleversements post-communistes ; d’autre part, un pouvoir politique opportuniste qui, après avoir affiché une posture technocratique hostile à tout engagement idéologique, cherche de nouveaux soutiens en brandissant la bannière des valeurs morales pour pallier une popularité en berne.

Le conservatisme russe d’aujourd’hui ne reflète donc pas une conversion spirituelle des dirigeants ou de la société russes. Il s’agit d’un bricolage à la carte, volontairement flou et sans cesse redéfini, qui participe aux stratégies de légitimation des autorités en contexte autoritaire.

Commander le livre

Auteur : Guillaume Sauvé 
Collection : Le monde en poche
Année de publication : Novembre 2023
64 pages

Revoir le lancement du livre, le 25 janvier 2024 à la Librairie du Square. 

L'État face à la crise environnementale

Maya Jegen est professeure au Département de science politique de l’Université du Québec à Montréal. Ses intérêts de recherche portent sur les politiques énergétiques et environnementales.

Résumé

Devant l’urgence climatique et la nécessité de transformer notre société de consommation, quel rôle l’État doit-il jouer, et quelle est sa marge de manoeuvre dans le monde ? Devenu une arène où les controverses politiques pullulent, entre ceux qui croient que le marché génère les meilleures solutions et ceux qui déplorent l’absence de réponse politique, l’État demeure l’institution la plus puissante pour coordonner les actions des êtres humains. Ce livre défend ainsi la thèse qu’il joue un rôle clé dans la protection de la planète. Mais face à une crise environnementale dont l’issue pourrait être catastrophique, les obstacles politiques sont nombreux et le temps est compté.

Commander le livre

Autrice : Maya Jegen
Collection : Le monde en poche
Année de publication :  Décembre 2022
64 pages

Revoir le lancement du livre le 11 mai 2023. 

Contestation en Afrique

Marie-Ève Desrosiers est professeure agrégée à l’École supérieure d’affaires publiques et internationales (ÉSAPI) et titulaire de la Chaire de recherche en francophonie internationale sur les aspirations et mouvements politiques en Afrique francophone.

Yolande Bouka, titulaire d'un doctorat en relations internationales de l'American University, est professeure adjointe au département d'études politiques de l'université Queen’s.

Résumé

L’Afrique connaît d’intenses bouleversements dont les répercussions économiques et politiques sont à la fois considérables et préoccupantes. Des vagues contestataires prennent forme dans la région et on peut se demander quelles en sont les motivations les plus profondes. Ces mouvements sont-ils vraiment nouveaux ou prennent-ils racine dans une histoire beaucoup plus ancienne ? Pour bien comprendre les dynamiques qui secouent la région, faut-il mettre l’accent, comme on le fait actuellement, sur les jeunes et les nouveaux médias? Et comment se reconfigure le paysage politique africain à la suite de ces soubresauts ?

Écrit par deux spécialistes de l’Afrique francophone, de la sécurité et de la gouvernance, cet ouvrage brosse un large panorama de la politique africaine, des contraintes qu’elle subit et des espoirs qu’elle suscite.

Commander le livre

Autrices : Marie-Ève Desrosiers et Yolande Bouka
Collection : Le monde en poche
Année de publication :  Août 2022
64 pages

Revoir le lancement du livre du 20 octobre 2022

Idéologies et polarisation aux États-Unis

 

Docteur en relations internationales de la London School of Economics, Philippe Fournier a enseigné la science politique à l’université pendant près de dix ans et a été chargé de recherche section États-Unis et les Amériques au CÉRIUM. Il est actuellement professeur de science politique au collège Jean-de-Brébeuf.

Résumé

Au confluent de la culture et de l’économie, de l’individu et de la société, les idéologies fournissent des cartographies plus ou moins poreuses pour naviguer entre la vie sociale et la vie politique. Au lieu d’attribuer des préférences immuables à des sujets rationnels, l’étude de l’idéologie s’attarde à la manière dont les idées se forment et évoluent, mais aussi au rôle qu’y jouent l’affect et les contextes social, économique et culturel.

Ce livre jette un regard sur l’extrême polarisation culturelle et politique qui frappe les États-Unis ainsi que sur les transformations importantes du siècle dernier en accordant une attention particulière à deux situations tenaces : les inégalités socioéconomiques et le racisme. Affaiblissement de la démocratie, préjugés systématiques contre les personnes racisées et les pauvres, schisme entre les élites et la population ou entre les électorats républicain et démocrate sont autant de phénomènes qu’on peut voir à travers le prisme des idéologies politiques.

Commander le livre

Auteur : Philippe Fournier
Collection : Le monde en poche
Année de publication :  Novembre 2021
64 pages

 

Entre peuple et élite, le populisme de droite

Frédérick Guillaume Dufour est professeur de sociologie politique au Département de sociologie de l’Université du Québec à Montréal. Ses publications principales portent sur la sociologie du nationalisme, la sociologie historique et les dynamiques politiques au Canada et en Europe de l’Ouest.

Résumé

Longtemps associé à un phénomène en marge de la politique européenne ou à l’instabilité de régimes présidentiels de l’Amérique latine, le populisme est maintenant indissociable de l’actualité politique : le Brexit, l’élection de Donald Trump à la présidence américaine en 2016, celle de Bolsonaro au Brésil en 2018 ou d’Orban en Hongrie en 2014 et 2018, en sont des exemples. Même si les chercheurs ne s’entendent pas sur l’articulation du populisme avec d’autres phénomènes politiques – autoritarisme, nationalisme ou fascisme –, plusieurs conviennent qu’il est en vogue en particulier dans des milieux non pas nécessairement moins fortunés, mais certainement moins éduqués, en région plutôt qu’en milieu urbain et chez les hommes plutôt que chez les femmes. Enfin, cette idéologie semble mettre en scène une opposition d’ordre moral entre « le peuple » et « les élites » et dévalorise, à gauche comme à droite, l’expertise au profit de la revendication d’un accès spontané à une vérité fortement dérivée des émotions, de l’intuition et du ressenti.

Commander le livre

Auteur : Frédérick Guillaume Dufour
Collection : Le monde en poche
Année de publication :  Octobre 2021
64 pages

Le Yémen en guerre

Thomas Juneau est professeur agrégé à l’École supérieure d’affaires publiques et internationales de l’Université d’Ottawa. De 2003 à 2014, il a travaillé pour le ministère de la Défense nationale comme agent des politiques. Il est également agrégé de recherche non résident au Sanaa Center For Strategic Studies. 

Résumé

Que comprendre de la tragédie qui frappe le Yémen depuis 2015 ? Quelles sont les causes et les conséquences de cette guerre qui continue de faire des milliers de victimes et dont la complexité des enjeux est apparemment inextricable ? Initialement un conflit intérieur entre le mouvement houthiste et le gouvernement central, la guerre qui fait rage au Yémen s’internationalise en 2015 lorsque l’Arabie saoudite et ses partenaires interviennent en soutien au gouvernement central afin de contrer les houthistes, eux-mêmes proches de l’Iran. Jonglant entre les multiples factions ennemies ou amies, et les motivations souvent contradictoires des acteurs, l’auteur montre comment les puissances extérieures ont profité de la faiblesse de l’État central pour faire du Yémen un théâtre de leurs affrontements. Il analyse l’internationalisation de la guerre et brosse un tableau très sombre des perspectives de stabilisation du pays.

Commander le livre

Auteur : Thomas Juneau
Collection : Le monde en poche
Année de publication :  Août 2021
64 pages

La mondialisation : une maladie imaginaire

Stéphane Paquin est professeur titulaire à l’École nationale d’administration publique et directeur scientifique du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation.

Résumé

Depuis une trentaine d’années, on a tendance à amplifier, parfois grossièrement, la portée de la mondialisation et à en déformer la réalité. Selon plusieurs, l’accélération de la mondialisation conduit à l’avènement d’un monde « sans frontières », exacerbant la concurrence entre les nations.

Ces critiques face à la mondialisation sont-elles justifiées ? C’est en examinant les données sur la performance économique et sociale des pays sociaux-démocrates et libéraux, en décortiquant la situation de l’emploi et en expliquant les inégalités qui y sévissent que nous pouvons cerner la portée de la mondialisation dans nos vies. Les conclusions sont claires : l’État-providence est bien vivant et la social-démocratie est toujours le modèle économique et social le plus performant.

Commander le livre

Auteur : Stéphane Paquin
Collection : Le monde en poche
Année de publication :  Mars 2021
64 pages

Éric Mottet  est professeur agrégé au Département de géographie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), directeur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE), directeur adjoint du Conseil québécois d’études géopolitiques (CQEG) ainsi que chercheur associé à l’Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine (IRASEC).

Résumé

Dans moins d’une génération, l’ordre géopolitique et géoéconomique mondial sera manifestement différent de celui que nous connaissons aujourd’hui, ces dynamiques à l’oeuvre étant le résultat de la puissance décomplexée de la Chine et des « nouvelles routes de la soie ». Amorcé en 2013, le mégaprojet Belt and Road Initiative (BRI), avec pour objectif le déploiement à partir de la Chine d’un ensemble multiforme d’initiatives économiques, commerciales, géopolitiques, diplomatiques et normatives, suscite spéculations et inquiétudes. Il vise la construction d’importantes infrastructures de transport reliant la Chine au reste du monde, tout en développant des flux commerciaux et en améliorant la connectivité entre la Chine et des régions qu’elle vise pour ce faire. À la fois projet commercial ambitieux, plan « civilisationnel » pour faire de la Chine une puissance d’envergure mondiale, le BRI annonce irrémédiablement un nouveau rapport de force international.

Commander le livre

Auteur : Éric Mottet
Collection : Le monde en poche
Année de publication :  Novembre 2020
64 pages

À quoi sert le Conseil de sécurité des Nations unies ?

Jocelyn Coulon est chercheur au Centre d’études et de recherches de l’Université de Montréal (CÉRIUM). Il a été membre du groupe des conseillers de politique étrangère de Justin Trudeau en 2014-2015 et conseiller politique du ministre des Affaires étrangères en 2016-2017.

Résumé

Au mois de juin 1945, l’Organisation des Nations unies a été créée afin de rassembler tous les États indépendants et d’organiser leurs rapports selon les modalités définies dans sa Charte. Ces modalités servent de cadre à une concertation politique dont la finalité est de maintenir la paix et la sécurité internationales. C’est un des organes principaux de l’ONU, le Conseil de sécurité, qui en a la responsabilité.

Le Conseil concentre entre ses mains des attributions de plus en plus larges qui permettent à l’ONU d’intervenir dans le règlement des différends par des moyens pacifiques ou, lorsque la paix est rompue, par la coercition. Le Conseil est aussi un organe politique que les cinq grandes puissances – États-Unis, Russie, Chine, France et Royaume-Uni – dominent et parfois manipulent.

On peut l’aimer ou le détester, mais avant de porter un jugement sur son action ou son inaction, ne vaut-il pas mieux comprendre exactement à quoi il sert ? Ce livre tente de répondre à cette question.

Commander le livre

Auteur : Jocelyn Coulon
Collection : Le monde en poche
Année de publication : Mai 2020
64 pages

Le retour du risque nucléaire

Michel Fortmann est professeur honoraire de science politique à l'Université de Montréal. Il a dirigé pendant une décénnie le Centre d'études sur la paix et la sécurité internationale (CEPSI), qu'il a fondé en 1996. 

Résumé

Depuis quelque temps, les nuages en forme de champignon s'accumulent sur la scène internationale. Les essais de missiles balistiques, les tests nucléaires répétés de la Corée du Nord et le programme nucléaire iranien suscitent beaucoup d'inquiétude. Le retour des tensions militaires entre la Russie, l'OTAN et les États-Unis est également préoccupant. Le président Trump se vantait, à l'été 2017, de faire pleuvoir «feu et furie» sur la Corée du Nord. De leur côté, l'Inde et le Pakistan ont vécu depuis la fin des années 1990 plusieurs crises graves durant lesquelles ils ont brandi la menace nucléaire. Les armes nucléaires sont donc de retour dans l'actualité et, avec elles, la peur d'une confrontation entre grandes puissances.

Commander le livre

Auteur : Michel Fortmann
Collection : Le monde en poche
Année de publication : Septembre 2019
64 pages

L'imprévisible Sud-Est asiatique

Rodolphe De Koninck est professeur titulaire au Département de géographie et émérite de l'Université de Montréal. Il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études asiatiques.

Résumé

Lieu de convergence au sein du monde tropical et océanique, l'Asie du Sud-Est est constituée de onze pays fort différents, dont l'avenir était envisagé en termes alarmistes par des observateurs chevronnés de la scène mondiale dès après la Deuxième Guerre mondiale et jusqu'aux années 1960-1970. Malgré des pronostics très pessimistes et des perspectives économiques et politiques jugées désastreuses, le Sud-Est asiatique est toutefois parvenu à appliquer des politiques contredisant les experts occidentaux, montrant ainsi combien imprévisible reste cette région.

Commander le livre

Auteur : Rodolphe De Koninck
Collection : Le monde en poche
Année de publication : Septembre 2019
64 pages