Passer au contenu

/ Logo du CERIUMFaculté des arts et des sciencesCentre d'études et de recherches internationales

Je donne

Rechercher

Experts en : Mondialisation

Benyekhlef, Karim

BENYEKHLEF, Karim

Professeur titulaire

  • Affaires internationales
  • Commerce international
  • Cyberjustice
  • Démocratie
  • Droit global
  • Droit public
  • Gouvernance
  • Modes alternatifs de résolution de conflits
  • Mondialisation
  • Normativités
  • Sécurité
  • Théorie du droit
  • Vie privée
  • Technologies de l'information
  • Droit des technologies de l'information et de la communication
  • Droit des technologies de l'information
  • Commerce électronique
  • Modes de résolution des conflits
  • Vie privée et Internet
  • Droits de la personne
  • Droits et libertés de la personne
  • Système judiciaire et droit international (bonne gouvernance, droit de la coopération internationale)
  • Droit des technologies de l'information (vie privée, liberté d’expression, noms de domaine, commerce électronique, résolution en ligne des conflits)
Lire plus…

Profil complet

Caouette, Dominique

CAOUETTE, Dominique

Professeur titulaire

Au cours des dernières années, je me suis consacré à l’étude du rôle des acteurs non-étatiques au sein de la politique mondiale. J’analyse leur influence sur les dynamiques et les institutions politiques tant nationales qu’internationales à travers trois champs d’investigation :1- l’économie politique des ressources naturelles au sein des pays du Sud, 2- le développement et la coopération internationale, et 3- les relations internationales et transnationales de l’Asie du Sud-Est.

Le premier champ vise les enjeux de pouvoir et d’équité socioéconomique en lien avec le contrôle et l’exploitation des ressources naturelles dans les zones rurales périphériques. Empruntant une démarche d’ethnographie politique, je déconstruis les processus d’accaparement des ressources,les liens entre investissements étrangers et domestiques, et les dynamiques de résistance des populations touchées qui influencent les institutions politiques. Le deuxième champ porte sur le développement international et la coopération internationale, en mettant l’accent sur le rôle des acteurs non-étatiques (organisations non-gouvernementales, mouvements sociaux transnationaux et réseaux d’organisations populaires). Je mets en évidence, notamment que différents mouvements sociaux et think tanks de la socité civile se positionnent en dehors des paradigmes dominants et se réclament d’une mouvance altermondialiste. Le troisième champ s’intéresse plus spécifiquement aux Philippines et aux relations internationales de l’Asie du Sud-Est. J’y étudie d’abord la structuration des relations entre les États de la région — en particulier à travers l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est —, ainsi que l’impact respectif des grandes puissances.

Lire plus…

Profil complet

Huberman, Michael

HUBERMAN, Michael

Professeur titulaire

J’ai une formation en sciences économiques et histoire. Au début de ma carrière, j’ai consacré mes recherches au développement du marché du travail pendant la Révolution industrielle.

Depuis lors, je me suis intéressé aux effets de la mondialisation sur les conditions du travail et le bien-être dans une perspective historique et comparative.

Lire plus…

Profil complet

Martin, Patricia

MARTIN, Patricia

Professeure agrégée, Directrice de département

Mes projets de recherche sont inspirés par trois grands thèmes en science sociale. Le premier thème est lié aux aspects différenciés du développement international. Je m’intéresse spécifiquement à la manière dont les périodes successives du développement et des restructurations inhérentes au capitalisme–depuis la période expansionniste coloniale jusqu’à la période de globalisation actuelle -ont profondément affecté les processus de construction et de déconstruction des territoires. De même, les relations entre le politique et le pouvoir est le deuxième grand thème qui inspire mes recherches.

En adoptant les approches féministes du concept de pouvoir, j’envisage la dimension politique à différents niveaux, de la maison à l’espace public, en passant par l’interaction avec l’État. En fin, le troisième thème qui structure mes travaux porte sur les problématiques d’identité sociale et de subjectivité. Je m’intéresse en effet à la manière dont certaines catégories telles que le genre, la "race" ou l’ethnicité sont associées aux processus de construction sociale de l’espace. De plus, je porte un intérêt à la façon dont les gens comprennent et interprètent leur place dans le monde, dans un contexte de changements économiques, sociaux et politiques.

Projets en cours

  • Actuellement, mes projets de recherches portent sur la violence politique, sous plusieurs formes, au Mexique. J’aborde ce thème à travers deux projets empiriques différents et complémentaires. Un premier projet cherche à comprendre les manifestations locales de la Guerre Sale au Mexique dans les années 1970, et l’impact qu’une telle violence a eu sur les mobilisations sociales et populaires. Dans un deuxième projet j’aborde le thème de la violence politique et sociale faite envers les femmes au Mexique, à travers une étude du fémicide dans l’État de Oaxaca (au sud du Mexique). Ce projet, pour sa part, cherche à identifier et analyser les lieux de violence contre les femmes ainsi que la réaction et le rôle de l’État face à une telle violence. De manière générale, ces deux projets posent un regard critique sur l’État Mexicain et sur les limites du politique et de la citoyenneté.
Lire plus…

Profil complet

Meren, David

MEREN, David

Professeur agrégé

J’enseigne l’histoire internationale canadienne et québécoise à l’Université de Montréal depuis 2011.  En tant qu’historien, mon objectif est de profiter de l’histoire culturelle, l’histoire sociale, et les études postcoloniales afin d’acquérir et promouvoir une compréhension approfondie du Canada et du Québec dans le monde et de la manière dont leurs activités internationales (gouvernementales et non gouvernementales) ont façonné et ont été façonnées par les expériences vécues par les populations qui habitent dans la moitié septentrionale de l’Amérique du Nord. J’emploie l’histoire internationale pour mieux comprendre le Canada et le Québec comme des structures de gouvernance, tout en les situant ainsi que leurs populations dans les courants transnationaux. 

Mon premier livre, With Friends Like These : Entangled Nationalisms and the Canada-Québec-France Triangle, 1944-1970, examine la dynamique triangulaire complexe entre le Canada, le Québec et la France en la situant dans les courants plus larges de l’histoire de la mondialisation.  J’explore le concept de « nation » dans un monde de plus en plus globalisé et, par le fait même, les efforts déployés pour gérer les multiples identités qui s’y chevauchent. En outre, cette monographie fait partie de mes efforts de jeter la lumière sur la question d’ « empire » dans l’histoire internationale canadienne et québécoise. 

Plus récemment, ces intérêts de recherche ont donné lieu à ma codirection d’un ouvrage collectif qui propose une réinterprétation de l’histoire internationale canadienne à travers le prisme de la race, Dominion of Race: Rethinking Canada’s International History.  J’explore aussi l’histoire du colonialisme de peuplement au Canada au Québec, car c’est impossible de comprendre l’histoire internationale canadienne et québécoise sans référence à l’histoire complexe des relations entre les peuples autochtones et les colons.  Cette idée se manifeste dans mes recherches actuelles qui portent sur l’histoire croisée de l’aide étrangère canadienne après 1945 et la politique indienne du Canada.

Lire plus…

Profil complet

PANTALEON, Jorge

Professeur agrégé

La recherche de Jorge Pantaleon se concentre sur la migration mexicaine en Amérique du Nord ; la socio anthropologie des pratiques et des performances économiques dans le monde contemporain ; cultures et sociétés de l’Amérique latine contemporaine. 

Lire plus…

Profil complet