Passer au contenu

/ Logo du CERIUMFaculté des arts et des sciencesCentre d'études et de recherches internationales

Je donne

Rechercher

Experts en : Europe

Amiraux, Valérie

AMIRAUX, Valérie

Vice-rectrice, Professeure titulaire, Chercheuse

Les recherches actuelles de Valérie Amiraux, portent sur la discrimination religieuse des minorités croyantes dans certains États-membres de l’Union européenne, sur le rôle de l’arène juridique dans la régulation des conflits autour du port de signes religieux (France-Grande-Bretagne) et, plus récemment, sur l’articulation entre pluralisme et radicalisation. Dans tous ses projets, elle compare plusieurs minorités croyantes (juives, sikhes, musulmanes) et différents contextes.

Lire plus…

Profil complet

Beaudonnet, Laurie

BEAUDONNET, Laurie

Professeure agrégée, Chercheuse

Mes enseignements et mes recherches sont centrés sur les attitudes politiques dans les systèmes politiques multi-niveaux, plus particulièrement dans l’Union européenne. J’étudie comment les valeurs politiques, les perceptions des politiques publiques et les contextes nationaux contribuent à la formation du soutien politique pour les différents niveaux de gouvernance.

Mes travaux mettent l’accent sur la comparaison des contextes nationaux et sur les effets conjugués des dimensions individuelles et contextuelles. Dans cette perspective, mes recherches actuelles s’articulent autour de deux questions distinctes.

D’une part, je travaille sur la politisation des attitudes envers l’intégration européenne. Cette recherche s’inscrit dans une perspective plus large d’analyse du soutien à l’intégration européenne et de son évolution au cours du temps. Les développements récents dans l’opinion publique et la société civile européenne montrent que les citoyens ne prennent plus seulement position, par leurs votes, leurs opinions, leurs manifestations, sur le principe de l’intégration européenne, mais bien sur l’orientation des politiques produites par l’UE, notamment dans le contexte récent de crise économique.

Ce projet cherche à expliquer ce mécanisme de politisation et à en évaluer les conséquences sur le soutien général à l’intégration et sur les comportements électoraux. Sous quelles conditions (individuelles et contextuelles), les citoyens expriment-ils une vision spécifique du projet européen? Dans quelle mesure assiste-t-on à la structuration d’opinions alter-européennes dans les différents États-membres et selon des logiques comparables ou non?

D'autre part, j'étidue les attitudes anti-Rom en Europe (projet en collaboration avec Roxana Barbulescu, University of Sheffield - Collège d'Europe, et Allison Harell, UQAM). Cette recherche analyse les facteurs individuels et contextuels des attitudes envers les Roms, avec une attention particulière portée aux effets contextuels sous-tendant un possible clivage Est/Ouest, notamment en analysant l'impact des médias sur les attitudes (à l'aide de nouvelles données sur la couverture médiatique).

Je suis membre du Centre pour l’Étude de la Citoyenneté Démocratique (CECD), du CERIUM et du Centre d’Excellence sur l’Union Européenne (CEUE, Université de Montréal – Université McGill).

Lire plus…

Profil complet

Carley, Michael Jabara

CARLEY, Michael Jabara

Professeur titulaire

Michael J. Carley est un spécialiste des relations internationales au 20e siècle et de l’histoire de la Russie et de l’Union soviétique. Ses intérêts de recherche sont axés sur les relations de l’Union soviétique avec l’Europe occidentale et les États-Unis entre 1917 et 1945.  Il est l’auteur de trois livres et d’une centaine d’articles et d’essais sur l’intervention française dans la guerre civile russe (1917-1921), sur les relations soviétiques avec les Grandes Puissances entre les deux guerres mondiales, sur les questions de «l’appeasement», les origines et la conduite de la Seconde Guerre mondiale et sur des questions d'actualité. Ses travaux sont publiés au Canada, aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en France, en Italie, en Russie et ailleurs et sont traduits dans une douzaine de langues.

Le professeur Carley travaille sur deux grands projets de livre. Le premier porte sur la confrontation entre la Russie soviétique/l'URSS et l’Occident de 1917 à 1930. Cet ouvrage, intitulé "Silent Conflict: A Hidden History of Early Soviet-Western Relations, fut publié en 2014 par l'éditeur américain Rowman & Littlefield.  La traduction française, Une guerre sourde: L'émergence de l'Union soviétique et les puissances occidentales est parue en 2016 chez les PUM.  Une traduction russe est en chantier.  Le deuxième projet, appuyé par une subvention de recherche du CRSH, porte sur les origines et la création de la « Grande Alliance » de la Seconde Guerre mondiale contre l’Allemagne nazie. La rédaction de ce deuxième travail est en bonne voie. Le titre provisoire est A Near-Run Thing: The Improbable Grand Alliance of World War II

Nouveau séminaire HST6701, "L’URSS/la Russie et l’Occident, 1917 à nos jours", automne 2017.

Lire plus…

Profil complet

Dufour, Pascale

DUFOUR, Pascale

Professeure titulaire

Je travaille principalement sur les mouvements sociaux et l’action collective en perspective comparée. Dans mes recherches, je propose de considérer les acteurs collectifs (partis politiques, syndicats, groupes et réseaux plus informels) comme des joueurs majeurs de la vie politique, même si ceux-ci n’évoluent pas directement sur le terrain institutionnel mais investissent davantage les espaces publics informels, comme la rue, et ne s’adressent pas seulement à l’État ou aux institutions, mais aussi à la population ou à leurs alliés. 

L’actualité politique a ramené l’analyse de l’action collective et des mouvements sociaux au cœur des préoccupations de la science politique : comment émergent des mouvements, pourquoi et avec quels effets ? Quelles sont les conditions qui permettent à un acteur collectif de durer ? Quel est le rôle de la contestation politique dans la transformation des sociétés ? Une augmentation des actions protestataires signifie-t-elle que la démocratie représentative est malade ou a atteint ses limites ?

Mes recherches soulignent plutôt la complémentarité des différents types d’action politique, voir la continuité qui peut exister entre l’action collective de type contestataire, l’action de type lobbying et l’action partisane.

Dans mes travaux, je montre notamment que la création de rassemblements militants comme les forums sociaux (mondiaux ou locaux), s’ils participent à la mise en pratique d’une culture politique valorisant la démocratie directe et la recherche du consensus, sont aussi une réponse pragmatique à des besoins locaux et un répertoire d’action collective propre à une génération. Mes travaux récents ouvrent l'analyse à des formes d'action (politique) plus individualisée (comme le glanage ou l'agriculture urbaine), mais qui viennent questionner les frontières de l'engagement en société. Également, je cherche à comprendre comment les institutions jouent sur la manière dont les différentes formes d'action politique de déploient et évoluent.

Mes recherches actuelles tentent ainsi de mettre en avant la plus-value théorique de l’analyse des mouvements sociaux et de l’action collective en science politique, qui nous conduisent à considérer sérieusement la question des conflits et des relations de pouvoir et à ne pas hésiter tourner notre regard de chercheur vers des terrains peu explorés, parfois en marge de nos sociétés.

Lire plus…

Profil complet

McFalls, Laurence

MCFALLS, Laurence

Professeur titulaire

Ayant, au cours des années 1990, surtout travaillé sur les problèmes politiques et culturelles relies à la réunification allemande dans le contexte de l’intégration européenne, je m’oriente depuis une décennie aux fondements théoriques, philosophiques et épistémologiques des sciences sociales, avec un intérêt particulier pour les œuvres de Max Weber et de Michel Foucault. J’ai également ouvert, en collaboration avec ma collègue du département d’Anthropologie Mariella Pandolfi, un nouveau champ de recherche et de réflexion sur les interventions militaires et humanitaires et les nouvelles formes de domination thérapeutique qui s’y sont développées.

Fortement impliqué au Centre canadien d’études allemandes et européennes depuis sa création en 1997, je suis actuellement en train de développer une école doctorale transatlantique sur le thème de la diversité en collaboration avec une vingtaine de collègues allemands et montréalais.

Autres champs d'expertise

Lire plus…

Profil complet

Montpetit, Éric

MONTPETIT, Éric

Vice-doyen, Professeur titulaire

Depuis plus de dix ans, je fais des recherches sur les politiques publiques au Canada, mais aussi aux États-Unis et en Europe. L’étude des politiques publiques revêt une importance particulière puisque celles-ci sont le résultat le plus tangible de l’activité gouvernementale. C’est lors de leur production que s’activent les acteurs politiques, tant ceux qui sont élus que ceux qui ne le sont pas, et qu’interviennent les normes et les institutions. Bref, l’analyse de politiques publiques permet de bien saisir le fonctionnement de la démocratie. À contre-courant de ce que disent les commentateurs et journalistes politiques, mes analyses soulignent ce qui fonctionne bien dans les démocraties nord-américaines et européennes.

Dans mes travaux récents, je montre notamment que les désaccords entre acteurs du développement des politiques n’ont pas les effets néfastes qu'on leur impute. Les désaccords ne sont pas à la source des blocages et des décisions sous-optimales prédits par les principales théories, favorisant même parfois l’élaboration de politiques innovatrices et plus légitimes.

Mes recherches actuelles tentent aussi de démystifier le rôle de la science dans des contextes conflictuels d’élaboration des politiques publiques.

Lire plus…

Profil complet

Nobert, Sébastien

NOBERT, Sébastien

Professeur adjoint

Mes recherches s'intéressent aux enjeux épistémologiques et politiques soulevés par les risques et les aléas dans les économies dites développées (Global North) et en développement (Global South) et relèvent principalement de la transdisciplinarité dans les sciences humaines et sociales (SHS). Je cherche à mieux comprendre ce que les aléas et les risques peuvent nous apprendre sur l’émergence de concepts qui participent au façonnement des catégories telles que le social, l’environnement et le temps. Ces travaux sont fortement inspirés d’une tradition géographique britannique, et ils s’inscrivent dans quatre grands courants de la géographie humaine contemporaine: i) la géographie critique et politique des risques et de l'environnement; ii) la géographie des savoirs; iii) l'écologie politique et iv) l’étude des processus impliqués du temps (ex. rythme et durée). 

 Avant de me joindre a l'université de Montréal, j'occupais le poste de Lecturer (l’équivalent britannique du Assistant Professor aux États-Unis et du professeur adjoint au Canada) à l'université de Leeds, un poste qui succéda à plusieurs années de recherche au départment de géographie du King’s College London, à Londres, Angleterre, ainsi qu’au Centre national de la recherche scientifique français (CNRS). Cette trajectoire académique m’a permis de développer mes recherches à travers plusieurs projets d’envergure internationale et de me concentrer à l’élaboration d’une géographie humaine qui cherche à construire un dialogue critique entre les univers épistémiques des sciences sociales et physiques dans l’étude des aléas et risques climatiques. Plus particulièrement, mes travaux tentent d'une part de mieux comprendre les relations entre le savoir et le politique dans le façonnement de la crise climatique et portent une attention particulière à l’émergence de dispositifs et d'instruments du risque; et d'autre part, de mieux saisir la signification ontologique de ce rapport au risque dans la fabrique des relations catastrophiques qu'entretiennent les sociétés hypermodernes avec leur environnement.

Projets en cours

  • 2017-10 000£ 10 000 Ilyinskaya, E., Nobert, S. Building resilience additional funding. Unseen but not unfelt: resilience to persistent volcanic emissions (UNRESP). Short film production on permanent volcanic emissions in Masaya, Nicaragua. RCUK Global Challenges Research Fund-NERC-ESRC-AHRC (Leading ESRC dimension of the grant)
  • 2016-170 000£ 170 000 Ilyinskaya, E., Nobert, S., Francis, H., Unseen but not unfelt: resilience to persistent volcanic emissions (UNRESP). Case study from Masaya volcano, Nicaragua. RCUK Global Challenges Research Fund-NERC-ESRC-AHRC (Leading ESRC dimension of the grant) https://unresp.wordpress.com

Projets terminés

  • 2014-107 000£ Nobert, S., Dessai, S., Siu, Y-L, Scoping the societal dimensions of climate services in China, Newton Fund, UKCDS-Met Office.
  • 2014-111 790 € Rebotier, J., Nobert, S., Clarimont, S., Bousset, C. ACCOMPAGNER LE CHANGEMENT VERS DES TERRITOIRES RÉSILIENTS (ACTER). Enjeux territoriaux liés aux risques émergents et à leur gestion dans le Sud-Ouest, Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie (MEDDE), France, Concours: La résilience des territoires face aux risques.
  • 2011-400 000 € Leckebusch, G., Ulbrich, U., Gerhold, L., Nobert, S. Optimising the weather forecast information content, its design/preparation and transfer to key players in politics, economy and society. Hans Ertel Centre research scheme, Deutscher Wetterdienst (DWD);
  • 2011-83 291£ Demeritt D., Cloke H., Nobert S. Improving the communication and use of ensemble flood predictions. UK Economic and Social Research Council (ESRC);
Lire plus…

Profil complet

Rothmayr Allison, Christine

ROTHMAYR ALLISON, Christine

Directrice de département, Professeure titulaire

Mes projets de recherche se regroupent autour de trois axes. Depuis ma thèse, je m’intéresse aux relations entre les tribunaux et la politique, notamment à la mobilisation légale et l’impact des décisions judiciaires sur la formulation et la mise en œuvre des politiques publiques en Amérique du Nord et en Europe.

Mes projets actuels s’intéressent à l’agenda de la Cour Suprême du Canada (Comparative Policy Agendas), la judiciarisation des politiques en matière de biotechnologies et biomédecine en Europe et en Amérique du Nord, ainsi qu’à la question de la managérialisation du droit.

De manière plus générale, autour d’un deuxième axe de recherche, je vise à contribuer au développement des théories sur les processus de politiques publiques (policy-process theories). Plus particulièrement, mes recherches tentent d’expliquer le choix de politiques dans le domaine des biotechnologies et le changement des politiques publiques à travers le temps (Europe et Amérique du Nord). Ce deuxième axe englobe aussi un volet de recherche sur l’utilisation des sondages dans la formulation et la mise en place des politiques publiques.

Finalement, dans un troisième axe, mes intérêts de recherche portent sur des aspects plus appliqués : je possède d’expérience de plus de 10 ans dans l’évaluation des politiques publiques. D’origine suisse, je continue évidemment de travailler sur la politique suisse!

Lire plus…

Profil complet

St-Martin, Denis

ST-MARTIN, Denis

Professeur titulaire

Denis Saint-Martin est professeur et chercheur dans le domaine de l’administration et des politiques publiques. Ses travaux s’intéressent aux institutions de l'action collective et aux dilemmes produits lorsque la poursuite rationnelle d’intérêts individuels conduit à des résultats irrationnels sur le plan collectif.  Ses projets actuels portent sur les problèmes de l’autorégulation parlementaire en matière d’éthique et de conduite, et sur l'autonomisation des ministères des finances dans les pays du G20 comme mécanisme d’engagement crédible dans la politique de la discipline fiscale.

Champs d'expertise
  • Administration publique
  • Science et politique
  • Politiques sociales
Lire plus…

Profil complet

Thériault, Barbara

THÉRIAULT, Barbara

Professeure titulaire, Chercheuse

De concert avec mes collègues du Centre canadien d'études allemandes et européennes, je relis des auteurs classiques de la sociologie allemande à la lumière d'enjeux actuels. Deux objets sont au centre de mes réflexions actuelles : l'Allemagne contemporaine et l'écriture sociologique. C'est dans le cadre d'un projet concret, une ethnographie, rédigée sous forme de feuilletons, du quotidien de résidents d'une ville de taille moyenne de l'Est de l'Allemagne que je les articule. Que sont les feuilletons ? De courts textes, inspirés des écrits de Siegfried Kracauer (1899-1966), qui allient sociologie, littérature et reportage.

Lire plus…

Profil complet

VAN RAHDEN, Till

Professeur agrégé, Chercheur

Histoire allemande et européenne des XIXe et XXe siècles. Histoire du genre (homme/femme). Théorie et histoire de la démocratie moderne. Histoire des juifs dans l'Europe moderne.

Lire plus…

Profil complet

Vives, Luna

VIVES, Luna

Professeure adjointe

Profil complet